Fashion week de Pauline

Fashion week Haute-Couture SS16

 Salut ! C’est l’effervescence dans la mode en ce moment et j’adore ces « good vibes » que je suis à travers les réseaux sociaux entre deux cours ou révisions haha. Les défilés Haute Couture permettent aux créateurs de créer des vêtements de luxe, mais c’est aussi une appellation que peu de maisons ont la chance de pouvoir revendiquer. Point combine, il y a beaucoup de critères à respecter comme le fait que les articles doivent être fabriqués à la main, la marque doit participer aux défilés Haute Couture en proposant 25 tenues par collection… Je te laisse avec mon récap’ de la saison printemps/été 2016 !

Zuhair Murad

Le styliste libanais est le dieu de l’élégance féminine et de la robe de soirée. La collection est féérique, magique, inspirée de la nature et de l’imaginaire des contes de fées mis en évidence par la dentelle et les motifs floraux et scintillants.

lescombinesdepauline-fashionweek-hautecouture-ss16.9

Elie Saab

Les robes Elie Saab font toujours rêver ! Cette saison on retrouve des inspirations indiennes et un esprit plus bohème avec des pièces élégantes et en toute légèreté composées de dentelle et de volants. On aime l’Inde modernisée !

lescombinesdepauline-fashionweek-hautecouture-ss16.5

Yiqing Yin

Enfin cette styliste d’origine chinoise est devenu membre permanent de la Fashion Week Haute-couture (elle était membre invité depuis 2012) et j’aime beaucoup son travail. Une collection « on point » puisqu’elle maitrise parfaitement la mode hybride et la couture expérimentale. Les voiles et cordes sur les robes les rendent sobres et sexy. Tout est maitrisé et original, gros coup de cœur pour la robe en LED.

lescombinesdepauline-fashionweek-hautecouture-ss16.10

 

lescombinesdepauline-fashionweek-hautecouture-ss16.14

Valentino

La maison se fait toujours reconnaître par sa poésie, ses silhouettes fluides, en toute élégance et transparence. Les tissus sont fluides et transparents, rehaussés par des touches de doré, Des coupes inspirées des cultures orientales et asiatiques, c’est un succès empreint d’histoire et d’universalité.

lescombinesdepauline-fashionweek-hautecouture-ss16.7

Stéphane Rolland

C’est un véritable artiste avec un travail impressionnant tant sur la matière que sur la tenue dans l’espace. Et ces robes quoi, c’est de la folie !

lescombinesdepauline-fashionweek-hautecouture-ss16.11

Jean-Paul Gaultier

Toujours fidèle à sa vision de la femme, JPG fait revivre les eighties au travers du Palace. Style rock au rendez-vous, on apprécie aussi le clou du défilé avec ses quelques pas de disco haha.

lescombinesdepauline-fashionweek-hautecouture-ss16.8

Giorgio Armani Privé

La couleur parme (et souvent métallisé) est quasi-omniprésente dans toute la collection, qui est un mélange de classe à l’italienne et à l’attitude décontractée.

lescombinesdepauline-fashionweek-hautecouture-ss16.12

Giambattista Valli

Des couples classiques et efficaces, toujours ponctuées d’une originalité, comme les manches bouffantes seulement sur l’avant-bras. C’est mon coup de cœur je crois, j’aime la finesse et l’élégance des pièces qui restent pourtant stylées et modernes.

lescombinesdepauline-fashionweek-hautecouture-ss16.3

Chanel

Cette année encore, la maison Chanel s’est démarquée par un décor remarquable (en matériaux écologiques merci!) mélangeant la Garden Party à la Française et le jardin japonais. La collection est inspiré des années 20 notamment grâce à la couleur dominante, le beige, couleur favorite de Coco à cette époque, aux manches bouffantes (rétro à souhait), aux détails en satin et broderies en bois ou en paille. Chapeau l’artiste pour l’inspiration japonaise à souhait, même jusqu’aux chaussures et à la coiffure !

lescombinesdepauline-fashionweek-hautecouture-ss16.2

Versace

Versace, c’est la marque de la femme qui assume sa féminité. L’utilisation de la géométrie est parfaitement maitrisée pour des tenues sporty, chic, classe et sexy. On aime, et on veut le tailleur de Gigi !

lescombinesdepauline-fashionweek-hautecouture-ss16.6

Christian Dior

Première collection sans Raf Simons, et j’attendais beaucoup de ce défilé même si le successeur n’a pas été trouvé. Je n’ai jamais autant aimé la maison Dior qu’avec Raf Simons et sa vision de la mode était vraiment inspirante. Le duo de créateurs Serge Ruffieux et Lucie Meier, recherchant un nouveau réalisme pour la mode couture, ont créé une collection intéressante mais quelque peu floue en s’inspirant du couturier Christian Dior mais aussi des broderies, des volumes et des coupes.

lescombinesdepauline-fashionweek-hautecouture-ss16.4

Alexandre Vauthier

C’est une collection qui met en valeur le caractère d’acier de la femme, d’après le créateur. Elle est principalement composée de tailleurs, de robes noires sous toutes ses formes, de cuissardes et autres pièces structurées dans les coloris noir, blanc et rouge.

lescombinesdepauline-fashionweek-hautecouture-ss16.13

Photos et inspiration dénichées sur des sites parlant de la Fashion Week Haute Couture

Bisous, Pau ♡

Laisser un commentaire