Fashion week de Pauline

La mode au Japon : 3 styles

こんにちは ou salut en japonais (petit clin d’œil à mes lecteurs japonais au passage!). Tu sais que j’aime la mode, comme tu sais que j’aime beaucoup voyager et je voulais te parler aujourd’hui des styles vestimentaires au Japon, pays que j’adorerais visiter et dont la culture m’intrigue et m’intéresse énormément. C’est une destination qui est remplie d’inspiration en terme de création de mode, un vrai berceau du stylisme mondial. Je remercie Mélanie du blog 38000 km, avec qui j’ai collaboré pour la réalisation de cet article, qui m’a permis de te dévoiler un peu plus de moi et en plus de te donner quelques combines mode et ça, j’adore !

Le style Lolita

lescombinesdepauline-fashionweek-mode-japon-3styles.4

C’est dans les rues des grandes villes japonaises qu’est né le célèbre terme « lolita ». Elle désigne entre autres un mode vestimentaire féminin qui a commencé à prendre le devant depuis les années 90. C’est le plus populaire des styles vestimentaires dans ce pays du Soleil Levant. Les plus en vogue sont le Sweet Lolita, le Gothic Lolita et le Punk Lolita. Le style « Sweet Lolita » est très enfantin privilégiant des tons blancs et/ou rose, dont s’ajoutent à l’ensemble des rubans, des dentelles, des peluches, etc. En ce qui concerne le style Lolita Gothic, c’est une version noir et blanc du Sweet Lolita avec des accessoires gothiques. Le style punk lolita, quant à lui, est très occidentalisé : vêtements déchirés et motifs écossais.

Le style Gyaru

lescombinesdepauline-fashionweek-mode-japon-3styles.2

Le mot « Gyaru » puise sa source en 1970 dans le terme anglais « girl », prononcé « gal » avec un accent japonais. Représentant une femme moderne au contre-courant des codes japonais, ce style symbolise entre autres la mode du jean. Une certaine Namie Amuro, une chanteuse japonaise très réputée de l’époque, fut la première à porter le style pour devenir jusqu’alors l’idole des jeunes « Gyaru ». Tout comme le style « Lolita », le style « Gyaru » a traversé diverses étapes pour améliorer et conserver toute son originalité. Le style prévoit des habits et accessoires très distingués, parfois même osés. La plupart des magazines importés comme Popteen ou EGG les partagent avec le reste du monde. Les plus prisés sont le Kogyaru, le Yamamba, et le B-Gyaru. Le Kogyaru est le plus simple. C’est un uniforme d’écolière. Le Yamamba rapporte le style d’une vieille femme avec les cheveux en bataille et un maquillage excentrique (teint très bronzé avec du blanc tout autour des yeux et sur les lèvres). Le B-Gyaru est un look très américain invoquant le rythme « hip-hop » inspiré des Afro-Américains : cheveux raides ou tressés, casquette, pantalon jean déchiré, etc.

Le style Kawaï

lescombinesdepauline-fashionweek-mode-japon-3styles.3

Le style japonais « Kawaï » est également très tape-à-l’oeil, le principe étant d’être très remarqué des gens. Il privilégie beaucoup de rose. Né en 1970, le terme « Kawaï » est synonyme de « mignon ». Ayant les mêmes producteurs que la mascotte « Hello Kitty », le style « Kawaï » demeure très présent dans le quotidien des jeunes japonais.

Le style « Kawaï » est rendu très populaire au même niveau que « Lolita » et « Gyaru » malgré qu’il soit un peu mal vu. Il ne s’isole pas sur les vêtements et les accessoires de mode, mais s’étend jusqu’aux articles de décoration tels que des portes-clefs et des mèches à cheveux. Pour adopter ce style, la principale couleur à avoir dans sa garde-robe devra être surtout le rose, avec des motifs mignons et amusants tels que des personnages de dessins animés, associés avec de gros bracelets ou des manches à rajout de couleurs très vives. Plus tu es coloré de la tête aux pieds, plus tu seras qualifié de « Kawaï ». Cependant, tu dois savoir limiter ce que tu portes pour ne pas déformer le style, ou pire tomber dans la ringardise.

Pour ma part, ces styles vestimentaires ne correspondent pas forcément à mon style mais j’adore la folie qui s’en dégage et l’essence très personnelle du Japon qui en ressort. De plus, si ces nanas assument ce look tous les jours, je ne peux que le mettre en avant, je suis fière et heureuse de voir des femmes qui ont confiance en elle et qui assument leurs envies. Girl power of course !

 

Cet article a été rédigé en collaboration avec le blog 38000 km.

Bisous, Pau ♡

Laisser un commentaire