Fashion week de Pauline

Milan Fashion Week AW 17/18

Ciao les girls ! On se retrouve pour la plus effrénée des Fashion Week : j’ai nommé la ville de Milan. Elle maitrise parfaitement l’originalité au service du savoir-faire, à l’image des fashionistas italiennes et notamment milanaises. En plus, elle permet même à ces influenceuses de passer de l’autre côté de l’écran et de venir fouler le podium comme par exemple Negin Mirsalehi pour Dolce & Gabbana. Les défilés sont remplis de couleurs, de broderies et de jeux de proportions pour un voyage à travers les époques et les continents sans précédent, bonne lecture !

Chez Gucci, Alessandro Michele a mis en place un vrai jardin d’Eden avec comme maitre mot le mélange des genres et qui poursuit une inspiration Renaissance/Seventies. Tout va avec tout, aussi bien le streetwear que la couture, l’exotique que le familier, le masculin que le féminin ainsi que le chic et le ludique. Cette collection laisse encore plus de place au rêve. On y retrouve une véritable opulence de fleurs, feuilles, papillons ou scarabées tel un luxe des plus audacieux. Pour continuer sur cette idée de mixité, c’est la première fois que le défilé femme et homme se passe au même moment mais comme d’habitude, le défilé reste un énorme succès !

Milan Fashion Week AW 17/18

Après avoir cédé la direction artistique de Marni à l’issu du dernier défilé printemps-été 2017, Consuelo Castiglioni laisse sa place à Francesco Risso, designer venu de chez Prada. Il casse le chic classique de la fondatrice en tranchant les volumes, découpant les jupes et favorise le mix & match. De plus, les effets de reliefs donnent du caractère et de l’allure à la femme Marni.

Milan Fashion Week AW 17/18

Cette saison, Angela Missoni, qui s’occupe de la ligne femme Missoni, s’inspire du Mont-Rose, un glacier à la frontière italo-suisse (à côté des bureaux de la marque) en affirmant que le rose est le nouveau noir. Cela donne le ton pour une collection automnale et hivernale colorée et moderne. Néanmoins elle reste toujours fidèle à ses classiques en revisitant les motifs géométriques : carreaux, zigzags et imprimés sont présents sur toutes les pièces de la collection aussi bien sur les pulls que sur les pantalons et les écharpes.

Milan Fashion Week AW 17/18J’aime de plus en plus le designer Lorenzo Serafini pour son travail sur sa ligne Philosophy. Il maitrise parfaitement le dressing féminin et s’inspire cette saison de la très célèbre Elizabeth Taylor connue pour son charme et son glamour dans les années 50. L’allure rétro mise en valeur par un sexy authentique et une panoplie désinvolte est transposé à notre époque en mettant les courbes à l’honneur. Des tailles hautes, des lignes bustiers, des pantalons cigarette, des mini-jupes, le tout coupé dans des cuirs, de la soie, de la maille sans oublier les indispensables dentelle et plumetis un sexy parfaitement maitrisé.

Milan Fashion Week AW 17/18

Chez Prada, la prochaine saison sera tournée vers les femmes et notamment autour du glamour et l’activisme. On y retrouve une inspiration rétro très marquée qui reprend les accents classiques de fifties, sixties ou encore seventies mais avec la touche très féminine (et féministe !) Prada. Cependant on y retrouve les tendances du moment comme les broderies, les fleurs ou la fourrure et qui caractérisent aussi beaucoup la mode italienne. Ce parfait mix d’époques donne le résultat détonnant de la femme d’aujourd’hui.

Milan Fashion Week AW 17/18

Deuxième saison pour Fulvio Rigoni aux rênes de la maison Salvatore Ferragamo place l’esthétique avant-gardiste au cœur de sa nouvelle collection. Il joue avec les contrastes et les volumes pour donner lieu à une silhouette étirée, façonnée également par les souliers, qui sont le cœur du business de la marque. La palette des couleurs est plutôt avec du beige, du mauve ou du bleu mais participent au classicisme des tenues.

Milan Fashion Week AW 17/18

Chez Versace, la prochaine saison donne le pouvoir aux femmes : le pouvoir de séduire, le pouvoir de mettre en valeur leur corps, le pouvoir de décider de leur vie ainsi que de leur quotidien. Cela se traduit dans la collection par des lignes strictes mais sexy, des jeux de proportions et des couleurs audacieuses. On retrouve également la touche sportswear et l’énergie propre à la maison, matérialisées pour la rentrée par des mots militants comme Strength, Courage, Love et Unity.

Milan Fashion Week AW 17/18

La collection Moschino se nomme « Rataporter » pour la saison automne-hiver 2017/2018 par Jérémy Scott qui a encore brillé par des tenues plus dingues les unes que les autres.  Un catwalk cartonné, des looks qui revisitent les colis, les sachets de boutiques et même une robe en papier bulle, le résultat est fou. La dernière robe avec empiècements en velours, portée par Gigi Hadid, a fait un carton tout comme la veste en fourrure qu’on verra à mon avis énormément d’ici septembre, sans oublier la tenue inspirée (et même arrachée) du grand rideau rouge à l’arrière du podium.

Milan Fashion Week AW 17/18

Alberta Ferretti nous embarque dans sa délicatesse féérie et sa féminité ultra raffinée à travers le carnaval de Venise. L’allure est rendue précieuse grâce aux pièces en velours, en mousseline pour des lignes plus sensuelles ou subtilement transparente. Même les pièces les plus quotidiennes comme un long manteau ou un pantalon ample deviennent spectaculaires. Pour finir, le défilé se termine sur une note fun car exit les robes de bal, les mannequins portent toutes des pulls avec les jours de la semaine pour la touche casual qui manquait presque à cette collection !

Milan Fashion Week AW 17/18

Après 15 ans à la direction artistique, Tomas Maier met à profit sa sensibilité chez Bottega Veneta. Il crée ses collections autour du bon goût et non des tendances. Pour la seconde saison, il a décidé de réunir le dressing féminin et masculin car selon lui ils s’expriment de la même façon et adoptent tous la sophistication et la sobriété de la maison. La collection s’inspire en majorité du glamour des années d’après-guerre en 1940 avec des lignes strictes, des tailles marquées et des épaules accentuées. C’est pourquoi les couleurs choisies sont à dominante de pastels poudrés, les matières aériennes et les drapés réinventés pour un savoir-faire au service du luxe.

Milan Fashion Week AW 17/18

Dolce & Gabbana réalise un hommage à la femme lors de ce défilé automne-hiver 2017/2018. La maison a envie de faire passer un message : la mode est faite pour habiller tout le monde peu importe ses formes ou ses personnalités, la diversité fait partie de nous et c’est pour ça qu’on retrouve tous les types de femmes sur le catwalk. Comme à son habitude, la marque rend hommage à la culture italienne à travers une fière allure, des couleurs vives, un peu de paillettes, un tas de broderies sans oublier la touche d’originalité sur chacune des pièces ainsi que la touche Dolce&Gabbana telle que la couronne, le doré ou le léopard.

Milan Fashion Week AW 17/18

Emporio Armani affirme son penchant pro-millenials. Les couleurs sont vives, le style est tourné vers le chic graphique et l’élégance reste maitrisée malgré que les pièces soient portées de façon plus effortless. Cependant on reconnait toujours la patte Armani grâce aux costumes parfaitement taillés. Pour cette saison, il mise sur des coupes épurées, des matières chaudes pour contrer le froid et sur la superposition de matières. Il twiste ses pièces phares en optant pour des vestes et des pantalons en plastique, ajoute des franges et joue avec les imprimés comme le « polka dot ».

Milan Fashion Week AW 17/18

Cette saison, Fendi se replonge dans la bourgeoisie romaine des années 1970 avec modernité, élégance et fière allure. Sylvia Venturini Fendi et Karl Lagerfeld travaillent la fourrure, signature la maison, les tissus masculins comme les chevrons, le Prince de Galles, le tweed et le feutre sans oublier les indispensables mousseline, soie, cuir ou maille cachemire qui rendent les jupes, les robes, les pantalons ou encore les trenchs authentiques. En réalité, tout le savoir-faire est dans le détail comme une mosaïque de maille, une feuille de cuir, un pull aux airs de dentelle ou encore un manteau aux accents redingote, le tout dans une palette de couleurs chaudes telles que le carmin ou le camel. Pour finir avec le fil rouge de cette saison, on retrouve des cuissardes-mailles en rouge carmin.

Milan Fashion Week AW 17/18

Giorgio Armani ne cesse de se réinventer pour sa marque éponyme. Il continue d’explorer les différentes textures, d’oser des teintes toujours soutenues comme le rouge rubis ou le vert émeraude à contraster avec le noir qu’il affectionne tant sans dénaturer son dressing chic et fluide. Il donne un ton plus désinvolte aux tenues : les jupes amènent le charme, le velours contraste avec le côté sport et les motifs graphiques jouent entre eux, les rayures se mêlent aux découpes en biais et aux colorblocks.

Milan Fashion Week AW 17/18

Toutes les photos viennent de Vogue mais les montages sont faits par mes soins.

Bisous, Pau ♡

Leave a Reply