Fashion week de Pauline

Paris Fashion Week AW 17/18

Bonjour à tous ! Le mois de la mode est terminé, c’est pourquoi je te retrouve avec la fameuse petite dernière, la Fashion Week de Paris. Elle est mouvementée par deux gros évènements : les 70 ans de la maison Dior et le départ de Clare Waight Keller de Chloé. En effet, depuis Christian Dior, les évolutions n’ont jamais cessé tout en gardant la patte de M. Dior, aujourd’hui c’est Maria Grazia Chiuri qui en détient les rênes et qui entame sa « Diorévolution ». Chez Chloé, c’est un grand chamboulement : Clare W. K. a clairement été le principal moteur du succès de la marque ces dernières années par son talent et ses collections toujours très tendances. La nouvelle est tombée courant mars, ce sera à Natacha Ramsay-Levi, qui travaillait aux côtés de Nicolas Ghesquière chez Vuitton, qui la remplacera. Par ailleurs, la semaine de la mode de Paris est plus courte cette saison dû aux nombreux absents : Givenchy, Carven mais aussi Kenzo qui a opté pour un défilé 2 en 1, le dressing homme et femme réuni lors de la Fashion Week homme. Bref, c’est parti pour le récap’ !

Alexis Mabille fait passer un message de paix dans son défilé pour la saison automne-hiver 2017/2018 grâce aux colombes présentes dans sa collection. La tonalité doré est omniprésente dans ses créations et donnent une impression de chic absolu de la tête aux pieds.

Paris Fashion Week AW 17/18

Chez Balenciaga, Demna Gvasalia se plonge dans les archives de la maison pour créer la nouvelle collection automne-hiver. Il reproduit la fameuse posture, celle où la main de la mannequin met le tissu pardessus l’épaule, et en crée toute une série de manteaux avec cette nouvelle proportion. Cette asymétrie permet d’apporter un chic architectural propre à la griffe Balenciaga, et joue ainsi avec les volumes extrêmes. Le résultat reste étonnant mais ce mélange de classique et de streetwear est vraiment très frais !

Paris Fashion Week AW 17/18

« La femme Balmain est une aventurière des temps modernes », voilà comme Olivier Rousteing, le directeur artistique de Balmain, décrit la femme de la nouvelle collection. En effet, on retrouve une princesse sauvage et sensuelle symbolisée par la faune et la flore : cuir, fourrure, python, écailles, plumes et nature. Les mini robes sont toujours au cœur des créations, les bombers deviennent couture et les vestes en cuir mettent en valeur le corps féminin. Un glamour digne des fantasmes les plus fous !

Paris Fashion Week AW 17/18

Chez Chanel, Karl Lagerfeld adore nous surprendre et c’est encore une réussite lorsqu’il décide d’installer une fusée à l’intérieur de la nef du Grand Palais afin de réaliser un décollage ainsi que de mettre en forme son inspiration galactique. Le créateur se projette à nouveau vers l’avenir, à l’image du défilé de la saison dernière au cœur d’un centre de base de données. La collection se compose d’accents futuristes, d’une touche sixties, d’éléments en aluminium, de lignes très définies et de perles qui symbolisent la galaxie. Les tweeds, les mailles et les quelques plumes donnent un résultat moderne, tout en apesanteur.

Paris Fashion Week AW 17/18

Clare Waight Keller signe sa dernière collection en tant que directrice artistique chez Chloé, elle qui a énormément participé au succès de la maison. On y retrouve des robes fluides, des imprimés fleuris, des accents seventies, du vinyle et même des joggings pour la touche eighties. C’est une collection qui traverse les époques et les styles dans le but de rester simple.

Paris Fashion Week AW 17/18

Chez Dior, le bleu donne le ton à la nouvelle collection. Il se décline dans toutes les nuances : nuit, marine, denim, roi et j’en passe, elles sont toutes présentes. Le résultat est moderne, élégant et féminin à l’image de la « Diorévolution », la touche féministe de Maria Grazia Chiuri. Les femmes deviennent conquérantes, vêtues de bérets en cuir noir, de sacs à anses marquées du fameux « J’adior » de même que les chaussures et affirment leur liberté, surtout de mouvements. La matière est au service de l’énergie de ce nouveau dressing et cela peu importe si c’est du velours, du tulle, de la soie, du jean et même avec des combinaisons de travail.

Paris Fashion Week AW 17/18

Comme à son habitude, Elie Saab nous propose une collection digne des plus grands galas. Pour cette prochaine saison, il opte pour des nuances de prune, noir et bleu canard majoritairement. De plus, les détails précieux de fourrure colorées ou de capes en velours apportent l’élégance absolue.

Paris Fashion Week AW 17/18

Pour l’automne hiver prochain, Isabel Marant nous propose un dressing doux et facile à vivre, tout simplement parce que c’est le crédo de la maison. Les pièces sont simples mais ne se ressemblent pas, fluides pour être confortable et éclectiques. Elle aime porter les choses dépareillées, comme dans la vraie vie, sans oublier le petit détail inattendu. Un imprimé fleuri, un ajout de clous, un volant impromptu, tout y est pour qu’on puisse trouver quelque chose qui nous plait (et ce n’est vraiment pas dur !)

Paris Fashion Week AW 17/18

Chez Jacquemus, le créateur Simon Porte Jacquemus s’inspire une nouvelle fois du Sud de la France pour cette collection alliant modernité et poésie. Cette fois-ci il choisit de raconter l’histoire d’une femme amoureuse d’un gitan. La palette de couleurs est sobre, du gris, du noir et du blanc mais aussi avec quelques touches de couleurs vives comme du rose par exemple. Le créateur continue d’aimer jouer avec les formes et les proportions tout en gardant cette simplicité qui lui est propre.

Paris Fashion Week AW 17/18

Chez Mugler, David Koma reprend les codes emblématiques de la maison comme les étoiles et les épaules en pointe pour une collection interstellaire. En effet, les créations sont coupées dans des lignes sculpturales, avec une réinterprétation du dressing masculin et une technique du graphique plissé plus que maitrisée. La palette de couleurs s’étend du bleu électrique au jaune poussin et de l’argenté au vert acide pour une collection contemporaine à souhait.

Paris Fashion Week AW 17/18

Chez Valentino, Pierpaolo Piccioli nous convie à une collection magique, inspirée par les tziganes et la Russie impériale. Attention le folklore n’est pas de la partie, mais cependant le luxe, la grâce et le raffinement sont injectés dans toutes les créations. On y retrouve un plissé, une broderie, un cuir gaufré ou un velours sans oublier les boots à lacets glissées sous les robes longues. Une véritable beauté accompagnée d’un bagage artistique sans précédent.

Paris Fashion Week AW 17/18

Giambattista Valli dévoile une collection romantique et sophistiquée tout en restant résolument moderne. Inspiré par sa ville natale, Rome, les robes sont au summum du raffinement grâce à leurs broderies ou leurs matières comme la mousseline de soie. Le créateur continue de mettre les fleurs au cœur de ses créations et définit le rouge comme la couleur phare de l’automne-hiver 2017/2018. Cé défilé lui permet de montrer sa collaboration avec Nike pour prouver que la parisienne peut être chic de jour comme de nuit.

Paris Fashion Week AW 17/18

Pour cette nouvelle saison, Nicolas Ghesquière met plus que tout sa passion pour l’art au cœur de la collection Louis Vuitton. Pour cela il choisit la salle des sculptures comme lieu de défilé et c’est magique. Les créations sont toujours dans un style très avant-gardiste avec des matières très travaillées comme un cuir patiné, un patchwork de fourrure ou un tweed enduit. Ce parfait mélange de styles, d’inspiration ethnique et de sportswear ravira une femme parisienne tout comme une newyorkaise ou une milanaise.

Paris Fashion Week AW 17/18

Chez Saint Laurent, l’automne hiver sera rock et tourné vers la nuit. Anthony Vaccarello doit, en effet, s’approprier la marque tout en restant fidèle à l’héritage d’Yves Saint Laurent et au travail rebelle d’Hedi Slimane. Il continue de repousser les limites du sexy grâce à des mini robes clubbing, des strass et du cuir à profusion. Les épaules sont mises en valeur pour donner du pouvoir à la femme. Il continue d’aimer les asymétries avec une certaine coolitude, signature d’Anthony Vaccarello, pour apporter ce côté architectural qui transforme un look quotidien en une tenue d’un soir.

Paris Fashion Week AW 17/18

 

Toutes les photos viennent de Vogue mais les montages sont faits par mes soins.

Bisous, Pau ♡

Leave a Reply