Fashion week de Pauline

Spécial entretien/oral – mes combines pour réussir

Hello tout le monde ! On continue avec la série « spécial entretien/oral » et aujourd’hui j’aborde mes combines pour réussir. Même si j’ai passé que quelques entretiens (et non professionnels!), mais déjà beaucoup d’oraux, j’ai pu apprendre de mes erreurs et tirer profit de mes expériences. En plus je suis quelqu’un de plutôt timide mais j’ai beaucoup évolué, avec l’âge en premier, mais aussi avec la confiance en soi alors j’espère vraiment t’aider pour réussir. En plus des conseils que j’ai pu avoir, j’ai suivi une prépa pour réussir mes concours et cela m’a beaucoup aidé, surtout pour l’oral évidemment où je suis toujours moins à l’aise qu’à l’écrit. Mais étonnement, j’ai très bien réussi tous mes oraux ou entretiens cette année avec de très bonnes notes aux concours et au Bac. D’ailleurs je ferais un article sur mes années lycée, la filière ES et le Bac en général, ça pourrait aider les plus jeunes d’entre nous mais aussi informer les autres !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La première combine est de rester toi-même, surtout quand tu as un entretien, appelé aussi entretien de personnalité. Le jury veut savoir qui tu es, alors pas besoin de te cacher et juste montre tes idées, tes envies, ton caractère… Tu seras de toute façon bien plus à l’aise pour parler de toi, de ce que t’aimes, de pourquoi tu es là etc. A ce sujet, n’hésite pas à parler de tes passions, même si elles n’ont pas forcément un rapport précis avec le job que tu veux, elles peuvent donner un trait de ta personnalité (faire du basketball peut dire que tu travailles bien en équipe…) Si tu passes des entretiens pour des écoles, tes passions ont souvent un rapport avec les associations proposées : cela te permet alors de t’investir au sein de l’école en plus de ton travail perso en faisant ce que tu aimes. C’est très apprécié en général.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je te conseille de préparer une présentation en 4 parties que tu dois dire absolument au cours de l’entretien :

  1. Qui es-tu ?
  2. Quel est ton parcours (académique et professionnel si tu peux) ?
  3. Pourquoi choisis-tu cette école/ce job ?
  4. Pourquoi toi, qu’est-ce que tu peux apporter au sein de l’école/entreprise ?

Il faut donc bien sûr savoir se connaître, puis connaître l’école ou l’entreprise (histoire, caractéristiques, projets, partenariats, actualités, spécificités…) et savoir ce qu’on peut apporter avec nos passions dans les différentes associations d’une école ou bien nos caractères, nos forces et nos idées au sein d’une entreprise. C’est hyper important et ça m’amène à un autre point, celui d’être maitre de ton entretien. C’est le tien, c’est toi qui dirige et c’est sûrement les seules fois dans ta vie où « des gens sont payés pour t’écouter parler de toi » schématiquement donc profites-en ! C’est donc pour cela qu’il faut maitriser son sujet, n’aborde surtout pas quelque chose que tu ne connais pas ou qu’à moitié, ne t’inventes pas une vie, je suis certaine que la tienne est très intéressante (ou du moins, présente la de cette façon!) Il faut aussi savoir rebondir sur tout, surtout quand tu arrives vers un sujet que tu connais pas, essaie de dériver, notamment vers tes 4 points clés à aborder. N’hésite pas à t’entrainer sur les questions pièges (il y a des tas de listes sur Internet), à connaître l’actualité dans le monde et à connaître 3 qualités et 3 défauts sur toi, cela fait parti des questions « classiques ». Il faut juste apprendre à se vendre, c’est pas facile au début puis finalement on se prend au jeu et on s’améliore. A ce sujet choisis toujours le job et l’entretien que tu veux le moins en premier, ça te fera un entrainement ! N’oublie pas également d’avoir toujours ton CV à porter de mains, c’est toujours mieux. Et puis les règles d’ordre général comme sourire, dire bonjour, parler poliment etc. font partie de l’entretien mais je pense que c’est évident.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pour le Bac, plus en détails, tu as 3 oraux différents à passer sans compter les options (théâtre…) : oral de TPE (Travaux Personnels Encadrés), français et les langues.  L’essentiel est de bien connaître son sujet, ne pas faire de par cœur (j’ai horreur de ça : on perd du temps, on s’embrouille et il y a plus efficace) et de bien travailler le reste de l’année. Pour le TPE, on passe environ 6 mois à traiter un sujet, c’est normal qu’il faut le maitriser, il ne suffit plus que de préparer un oral original, savoir répondre aux questions évidemment mais l’essentiel de l’oral est préparé en amont. C’est pareil pour le français où tu acquiers des études de texte et une culture littéraire au cours de toute ton année. Mais c’est vrai que cela dépend assez de tes cours, de ce que fais ton prof et de la façon dont tu bosses. Ici il est impossible d’apprendre par cœur, mais j’ai eu de super combines encore une fois, je t’en parlerai si tu veux ! Et pour les langues, tu as 4 notions (oui oui tu ne peux que t’en rappeler, on te le dit tout le temps!!) où tu dois pouvoir parler de cette notion ainsi que répondre aux questions. Honnêtement, l’oral en soi n’est pas vraiment compliqué mais le fait de préparer 4 oraux par langue donc 8 en tout (et 12 quand tu choisis une 3e langue!), c’est long surtout que c’est au pire des moments (avril ou mai selon les lycées) donc c’est un peu la galère mais ça peut te rapporter de super notes au Bac et comme dis, c’est pas si compliqué.

 Comme pour les oraux au Bac, n’hésite pas t’informer et à poser des questions sur le contenu de l’entretien : parler une langue étrangère, temps, combien de personnes à voir, dossier à préparer etc ; cela montre que tu es intéressé et en plus t’as encore plus de chance de réussir. Tu vois aussi qu’avec un oral préparé, ton stress est réduit de moitié ! Et ça aussi c’est important puisque le stress te fait perdre tes moyens et ne te donnes pas le maximum de chances de réussir.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Tenue : voir article précédent ici

Bisous, Pau ♡

Laisser un commentaire