Hello tout le monde! Aujourd’hui, on se retrouve pour parler vêtements mais ce n’est ni un look, ni un article dédié aux Fashion Weeks et aux tendances. Vous le savez: la mode éco-responsable, éthique et de seconde main est un sujet qui me parle de plus en plus. J’ai aussi très envie de partager avec vous toutes mes trouvailles sur le sujet.

Quand le site Once Again m’a contacté il y a quelques semaines pour parler de leur concept, j’ai tout de suite dit oui ! J’ai trouvé leur idée géniale et intéressante aussi bien du point de vue vendeur qu’acheteur. Je vous montre les points essentiels de leur site ?

Découvre Once Again avec moi…

Once Again - slowfashion - friperie en ligne

Once Again, c’est quoi?

Once Again est une friperie en ligne qui propose vêtements et accessoires pour homme et femme. On peut donc y trouver un large choix de produits mais surtout à petits prix ! C’est ça le bon plan : des pièces tendances qui sont dans une démarche plus éco-responsable sans dépenser un rein. Les produits sont authentiques et sélectionnés avec grande attention pour ne garder que des pièces de très bonne qualité et vous proposer que le meilleur.

Pour garantir ce service, l’équipe utilise le standard SAC : Sans défauts, Authentique, Connu et reconnu. Je suis complètement fan de l’idée et le résultat est là. Le site propose des produits en très bon état, de nos marques préférées uniquement !

Once Again - slowfashion - friperie

Et si on participait au changement? Vendons nos vêtements!

La mode éco-responsable sur toute la ligne (ou aussi “slowfashion”) est un sujet qui m’interpelle depuis quelques temps et qui me donne envie de réagir. On doit changer nos habitudes, c’est maintenant une réalité. Vous pouvez d’ailleurs voir les engagements d’Once Again sur leur site directement, mais surtout l’impact que vous pouvez avoir en revendant vos vêtements ! Et ça, c’est trop cool !

Once Again - slowfashion - friperie en ligne

Sur Once Again, on peut aussi vendre nos propres vêtements, et j’adore l’idée que le consommateur puisse devenir acteur sur un site, autrement dit qu’il choisisse ses prochains achats ! Je donne déjà beaucoup de choses à des associations ou à Emmaüs. Je vends aussi également dans quelques boutiques de dépôt-vente. En vivant à l’étranger, c’est vraiment trop compliqué de vendre mes vêtements sur Internet. Déjà, je ne suis pas sur place pour les envois et en plus, ça demande beaucoup de temps.

Avec Once Again, pas besoin de se prendre la tête, ils s’occupent de tout. Avant d’envoyer votre lot, vous pouvez voir les marques acceptées sur le site. Vous pouvez également savoir le prix qui vous revient pour chaque pièce de chaque marque grâce au simulateur. Vous n’avez pas de surprises et vous savez à l’avance combien vous pouvez gagner. J’aime ce principe de transparence qu’on retrouve dans toute l’expérience client, notamment avec une FAQ très détaillée.

friperie en ligne - simulateur

Vendre avec Once Again

Si vous souhaitez vendre vos vêtements, il suffit de faire une demande d’étiquette sur le site et d’attendre le bordereau d’envoi de votre colis. Plus concrètement, on envoie minimum 15 pièces toutes pièces confondues (uniquement les marques acceptées avec une qualité irréprochable). Puis, vous pouvez déposer votre colis dans n’importe quel point relais gratuitement. Simple et efficace, ils vous envoient une liste dans un délai de 2 semaines avec toutes les pièces qu’ils gardent. Le reste est donné à des associations en toute transparence encore une fois. Le paiement se fait ensuite via RIB (compte bancaire) ou Paypal une semaine plus tard. Je trouve le processus super rapide, sachant que pour eux, cela demande une organisation de dingue.

Once Again - slowfashion - friperie en ligne

C’est déjà la deuxième fois que j’envoie un colis à la marque avec mes vêtements. Comme vous pouvez le voir sur l’image de fond, il reste quelques pièces à shopper (exclusivement sur Once Again) !

Si tu veux toujours plus de mode, je te laisse lire mon dernier article sur mon look et ma manière de penser la Dolce Vita.

Article écrit en collaboration avec Once Again.

Pauline.